Chemins > F.A.Q. > 

Main content

Questions Biographiques

Pour en savoir plus sur la vie de J.R.R. Tolkien, vous pourriez aussi consulter notre Chronologie.

Tout ouvrir    Tout fermer

A quelle époque J.R.R. Tolkien a-t-il vécu ?

J.R.R. Tolkien est né à la fin du XIXe siècle, le 3 janvier 1892. C’est un homme qui a connu les grands événements du XXe siècle : il a servi comme officier lors de la Première Guerre mondiale, et a été touché de près par la Seconde Guerre mondiale. Il est mort en 1973, le 2 septembre.

Quelle est la nationalité de J.R.R. Tolkien ?

Il était de nationalité britannique. Né de parents anglais à Bloemfontein (où son père était venu travailler comme employé de banque), une ville alors située dans l’Etat libre d'Orange, qui se trouve aujourd’hui en Afrique du Sud, Tolkien est rentré en 1895, à l’âge de 3 ans, en Angleterre avec sa mère et son frère. Il a passé son enfance dans la région de  Birmingham puis a vécu à Oxford, où il a enseigné 35 ans, jusqu’en 1959, et où il vécut jusqu'à son décès, en 1973.

Que signifient les initiales J.R.R. ?

« John Ronald Reuel » : John est le prénom de son grand-père, Reuel le deuxième prénom de son père Arthur, mais Ronald était le prénom le plus utilisé par ses proches. Ses Lettres montrent comment il utilise tantôt tel prénom, tantôt tel autre, ou encore ses initiales, en fonction de son correspondant. Son nom est d’origine saxonne (allemande) et signifie « téméraire ».

Quel était le plat favori de l’auteur ?

Des huîtres, avec du citron.

J.R.R. Tolkien était-il un écrivain « professionnel » ?

Pour l’état civil, son métier était professeur de langue et de littérature anglaises à l’Université (à Leeds puis à Oxford, pendant 35 ans, de 1925 à 1959) ; et plus globalement, philologue, spécialiste des rapports entre un texte et sa langue, de l’étude des textes anciens.  Comme il l'explique dans sa conférence sur "L'Anglais et le gallois", l'année de la publication du Seigneur des Anneaux, il était "philologue dans les domaines anglo-saxon et germanique".

Tolkien n'était donc pas un écrivain « professionnel » dans ce sens précis du terme, mais son métier était intimement lié à son activité d’écrivain, et réciproquement : il a beaucoup travaillé pour l’Université et ses étudiants, a établi des éditions de textes médiévaux et publié des articles fondamentaux, sans parler de sa vie de famille, avec quatre enfants ; mais dans les « moments volés » (comme il les appelle) à cet emploi du temps chargé, il a écrit des milliers de pages décrivant un monde qui doit beaucoup aux langues qu’il a inventées toute sa vie. L’œuvre fictionnelle de Tolkien est donc aussi une forme de philologie.

Est ce que J.R.R. Tolkien a connu le succès en tant qu'auteur de son vivant ?

Tout dépend bien sûr de ce que l'on entend par ce terme ! Mais si l'on songe à la célébrité et aux retombées financières, on peut dire que :

J.R.R. Tolkien était un professeur d'université avec quatre enfants ; lui et son épouse étaient orphelins, et il n'a connu l'aisance financière que tardivement. Le Hobbit fut publié en 1937, lorsqu'il avait déjà 45 ans, et il approchait de l'âge de la retraite lorsque Le Seigneur des Anneaux parut en 1954-1955 et connut un premier succès. L'auteur a cependant connu la « première vague » du renom international dans les années soixante, lorsque les lecteurs d'Amérique du Nord s'emparèrent du livre avec le succès que l'on sait.

La célébrité globale de « Tolkien » que nous connaissons à présent, et la confusion qui en résulte entre l'homme, l'auteur, le professeur, les livres, les mondes imaginaires, et les adaptations qu'ils ont connues, est un phénomène beaucoup plus récent. Phénomène dû en grande partie aux adaptations cinématographiques de Peter Jackson, mais nous aimons à penser qu'il s'agit aussi d'une preuve de la permanence et de la profondeur des histoires que l'auteur a su nous raconter...

Où lire des textes où l’auteur parle de lui-même ?

L’ouvrage fondamental demeure le recueil de Lettres publié après sa mort : il rassemble des lettres à ses proches (à ses enfants, à ses amis), des échanges avec ses éditeurs, des réponses à ses lecteurs et nous permet de l’entendre parler de la manière dont il a écrit ses livres, et dont il a conçu les personnages, et d’obtenir des réponses à des questions restées en suspens… (Pour en savoir plus à ce propos, voir notre section "Lettres".)

Le texte le plus connu est l’avant-propos du Seigneur des Anneaux daté de 1966, où J.R.R. Tolkien raconte la longue et difficile rédaction du livre, entre 1937 et 1954, et répond aux interprétations qui ont été faites du « message » ou de l’« allégorie » contenus dans Le Seigneur des Anneaux.

Ces quelques pages peuvent être complétées par le magnifique discours prononcé par l’auteur en juin 1959 lors de son départ à la retraite de l’université d’Oxford, qui permet de comprendre combien cet inventeur prodigieux avait aussi les pieds sur terre et était soucieux de la formation des étudiants comme de la défense de la littérature (« Discours d’adieu », dans Les Monstres et les critiques).


Return to home page